Pâte feuilletée maison - Une affaire de goût

Une affaire de goût

Des recettes sucrées, d'autres salées; des petits plats, parfois des grands: bienvenue dans ma cuisine où il y en a pour tous les goûts.





vendredi 9 janvier 2009


Pâte feuilletée maison

C'est incontestable, la pâte feuilletée maison est bien meilleure que celle achetée toute prête. D'ailleurs c'est depuis que je l'a fait moi-même que je remange de la pâte feuilletée. A chaque fois la liste des ingrédients de celle du commerce me faisait fuire (notamment quand je pouvais lire "huile végétale hydrogénée")

Quand on parle de la pâte feuilletée, la plupart des gens disent que c'est long, c'est compliqué, autant l'acheter! Et pourtant, réaliser soi-même la pâte feuilletée n'est vraiment pas sorcier. Cela demande juste de la patience et de l'organisation. Au résultat, une pâte au goût et à la texture incomparables.

Essayez au moins une fois et vous verrez vous hésiterez plus à acheter de la pâte en supermarché.

La recette que je vous propose ici permet d'obtenir à peu près 1kg de pâte (soit environ 4 fonds de tarte). On peut ainsi en congeler une partie, et personnellement je la trouve encore meilleure après un passage au congélateur. De plus j'ai pris pour habitude de diviser les quantités par 2 et de travailler deux abaisses de pâte. Je trouve qu'il est plus facile de manier seulement 250g de farine et la texture de la pâte est meilleure.

Pâte feuilletée pour 1kg de pâte environ ~ 4 fonds de tarte

Méthode inspirée par celle de Val

500g de farine - 250g d'eau - 2 bonnes pincées de sel - 370g de beurre doux

  • Préparer la détrempe: mettre la farine et le sel dans un saladier. Creuser un puit. Incorporer l'eau petit à petit en travaillant l'ensemble du bout des doigts. Travailler ensuite pour obtenir une boule de pâte uniforme.

  • Entailler la boule de pâte en croix à l'aide d'un couteau bien aiguisé.

P_te_feuillet_e_1

  • Placer la détrempe dans un saladier légèrement fariné. Couvrir de film alimentaire et placer au frigo pour 30 minutes.

  • Sortir le beurre du frigo et le laisser ramollir à température ambiante.

  • Une fois la détrempe reposée, la sortir du frigo. L'étaler sur un plan de travail fariné, à l'aide d'un rouleau également fariné (mais pas trop). L'étaler en respectant les entailles: on doit obtenir une croix plus ou moins régulière. Le centre doit être plus épais que les branches de la croix.

  • Taper le beurre au rouleau dans son papier d'emballage afin de l'étaler en carré et de la rendre plus souple. il s'incorporera plus facilement à la détrempe.

  • Le placer au centre de la pâte étalée en croix.

P_te_feuillet_e_2

  • Rabattre les branches de la croix sur le beurre.

  • Etaler alors la pâte sur sa longueur... de haut en bas.

  • Faire alors pivoter la pâte d'un quart de tour dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (il faudra par la suite toujours respecter ce sens) Ne pas hésiter à fariner son plan de travail régulièrement pour ne pas que la pâte y colle.

  • Plier la pâte en 3 en commençant par rabattre le côté gauche. Puis rabatte le côté droit.

  • Etaler de nouveau la pâte dans sa longueur, de haut en bas.

  • Faire à nouveau pivoter d'un quart de tour dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

  • Plier en 3: rabattre le côté gauche, puis le droit.

  • On vient de réaliser 2 tours!

  • Poser la pâte sur une assiette légèrement farinée, et recouvrir de film alimentaire. La laisser reposer 1h au frigo.

P_te_feuillet_e_3

  • Pour finir, les 4 derniers tours: on recommence les opérations précedentes.

  • 3ème et 4ème tours: on sort la pâte du frais. On doit retrouver le côté droit replié dernièrement devant soi.

  • Etaler sur la longueur, faire pivoter d'un quart de tour, plier en 3 (gauche, droite)

  • Puis étaler, faire pivoter et plier une nouvelle fois.

  • Poser sur une assiette, placer au frais à nouveau 30 minutes minimum.

  • 5ème et 6ème (et dernier tour): on sort la pâte du frais. Côté droit plié en dernier, devant soi.

  • Etaler sur la longueur, faire pivoter d'un quart de tour, plier en 3 (gauche, droite)

  • Puis étaler, faire pivoter et plier.

  • Placer au frais pour 1 bonne heure (et même plus si on a le temps)

  • Lorsqu'on sort la pâte, l'étaler et cela terminera le 6ème tour.

  • La pâte est prête à être utilisée ou congelée.

Astuces utiles:

Couper la pâte net. Ne jamais la mettre en boule. Si on veut récupérer les chutes, les superposer les unes sur les autres et rétaler la pâte.

Quand on dore la pâte à l'oeuf, prendre soin de ne jamais dorer les bords, cela empêche la pâte de monter et de se développer, laisser toujours 5 mm de "sécurité".

Toujours remettre au moins 30 minutes au frigo les réalisations avant cuisson.

Copyright © 2008-2009 Marie xx -Une Affaire de Goût | Tous droits réservés - Posté par Marie à 14:45 Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Pâte feuilletée maison

    c'est bien vrai, rien de meilleur qu'une pâte feuilletée "maison" !

    Posté par christine(hummm), vendredi 9 janvier 2009 à 16:12
  • Justement je cherchais une recette de pate feuilletée cet aprem, j'aurai du penser a regarder ton blog un peu plus tot !!

    Posté par morgane, vendredi 9 janvier 2009 à 17:56
  • Coucou Marie,

    Ah super, j'attendais que tu donnes cette recette.

    Il me reste plus qu'à la faire.
    Tu ne te moqueras pas si je la rate!
    Dans tous les cas je te tiens au courant.
    Bisou
    Au fait! le permis? oui ou non?

    Posté par tata, vendredi 9 janvier 2009 à 20:57
  • quand on voit la quantité de beurre ça fait peur.

    Posté par Cojocano, vendredi 9 janvier 2009 à 22:10
  • > Morgane: et bien te voilà servie chère amie!
    > Tata: jamais je ne moquerais tata, ça me fait tellement plaisir de savoir que tu fais confiance aux recettes que je propose. Et puis si j'ai crée ce blog c'est pour partager ma passion pour la cuisine et pour donner envie de se lancer dans certaines recettes à ceux qui hésitent.
    > Cojocano: je préfère manger un bonne pâte feuilletée qui goûte le bon beurre (et qui oui par nécessité demande une certaine quantité de beurre, on a pas d'omelette sans casser des oeufs...) qu'une pâte industrielle où les quantités d'huile hydrogénée, de colorants et autres bizarreries chimiques font pour le coup réellement peur.

    Posté par Marie, vendredi 9 janvier 2009 à 22:29
  • Je ne suis pas très pâte feuilletée, peut-être parce qu'à chaque fois que j'en ai mangé, c'était de la toute prête. Allez, il va falloir que je me lance. Pourquoi pas pour notre après-midi cuisine des vacances de février ? Ou pour une autre fois ?
    Il faudra que l'on reparle de tout ça. Bisous et courage pour les révisions.
    P.S : au fait, j'ai fait goûter des chocolats à ma maman ... tu as toutes ces félicitations !

    Posté par Marjolaine, vendredi 9 janvier 2009 à 23:21
  • tout a fait d'accord!!!!! j'en ai souvent une au congél qui attend mais quand je n'en ai plus, je n'ai pas le courage d e m'y remettre!!!par contre quand j'en rafait je me dis q chaque fois que c'est vraiment simple (il faut juste de la presence dans la maison, c'est tout!!) et pas long a faire....a que c'est moche la fainéantise!!!!

    Posté par sab, dimanche 11 janvier 2009 à 00:48
  • > Marjolaine: moi aussi avant je n'étais pas très pâte feuilletée car je ne connaissais que celle du commerce, mais là je peux t'assurer que c'est incomparable! Et oui pourquoi pas l'inclure dans notre programme de notre aprem cuisine (enfin à ce niveau on devrait plutôt parler de journée!) on profitera des temps de pause pour préparer d'autres choses gourmandes!
    > Sab: Oui le plus dur en fait c'est de se dire: "aller aujourd'hui je m'y met!)

    Posté par Marie, samedi 17 janvier 2009 à 11:24
  • C'est surtout l'art de la patience qu'il faut posséder ici ! j'avoue que ce n'est pas toujours le cas chez moi !

    Posté par irisa, dimanche 18 janvier 2009 à 10:56
  • Hé hé, on a oublié la pâte feuilletée au programme de notre samedi cuisine quand on en a parlé tout à l'heure. La liste s'allonge et ce n'est que le début.

    Posté par Marjolaine, jeudi 22 janvier 2009 à 01:00
Poster un commentaire